DICRIM - Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs

Le Plan Communal de Sauvegarde est l’outil de gestion d’une crise. Il est destiné à être mis en œuvre immédiatement en cas de sinistre et doit aider à faire face aux accidents d’origine naturelle ou technologique, ayant des incidences sur le territoire communal.

Le Plan Communal de Sauvegarde établit un recensement et une analyse des risques à l’échelle de la Commune. Il intègre et complète les documents d’informations élaborés au titre des actions de prévention. Il complète les plans ORSEC de protection générale des populations.


Les Aléas

Les différents aléas (Événement imprévisible, tour imprévisible que peuvent prendre les événements) dont il est question :

  • La Rupture de barrage
  • Les Inondations
  • Le Transport de Matière Dangereuse
  • Tempête
  • Chute de neige et autres situations exceptionnelles

La rupture du barrage et une inondation

Deux rivières se rejoignent dans la Ville de Clisson ; ce sont la Sèvre Nantaise et la Moine.
Sur la Moine, le barrage du Verdon est classé grand barrage, depuis le 8 mars 1994. Sa rupture entraînerait la formation d’une onde de submersion se propageant dans la vallée de la Moine. L’élévation brutale du niveau d’eau se prolongerait dans la Sèvre Nantaise dont la Moine est l’un des ses affluents.

La confluence de ces deux cours d’eau dans la Ville engendre un risque d’autant plus net que ces espaces sont densément peuplés.

L’onde de submersion est évaluée à une hauteur : de 8 m, 4h48 après la rupture du barrage au niveau du Pas Nantais (Gétigné), à une hauteur de 7 m à l’embouchure avec la Sèvre Nantaise, et une hauteur de 8 m à Gervaux, 5h après la rupture.

Que pouvez-vous faire pour réduire les dommages ?

Dès aujourd’hui :

  • Mettez hors d’atteinte des inondations vos papiers importants, vos objets de valeur, les matières polluantes et toxiques, les produits flottants
  • Évitez l’installation de chaudières, dans les sous sols ainsi que le stockage de biens précieux. Ils pourraient être endommagés lors de remontées de nappes
  • Vous pouvez vous équiper de batardeaux pour empêcher l’eau de rentrer chez vous

Pendant :

  • S’informer auprès de la Mairie
  • Repérer et connaître les points hauts sur lesquels se réfugier, prévoir les moyens et identifier les itinéraires d’évacuation
  • Connaître et reconnaître les signaux émis par les sirènes d’alerte aux populations
  • Connaître le point de rassemblement et le centre d’hébergement d’urgence dont on dépend

À l’annonce de l’arrivée de l’eau :

  • Bouchez les portes, fenêtre, soupiraux, aérations … pouvant être atteints par l’eau
  • Surélevez vos meubles et mettez à l’abri vos denrées périssables si vous êtes en rez-de-chaussée
  • Amarrez vos cuves et objets flottants de vos caves, sous sols et jardins

Lorsque l’eau est arrivée :

  • Coupez vos compteurs électriques et de gaz
  • Montez dans les étages avec eau potable, vivres, papiers d’identité, radio à piles, lampes de poche, piles de rechange, vêtements chauds, vos médicaments
  • N’entreprenez une évacuation que si vous en recevez l’ordre de la Mairie ou si vous êtes forcés par la crue. Rejoignez dans tous les cas des points hauts, hors d’atteinte des eaux

À l’annonce de l’ordre d’évacuation :

  • Ne paniquez pas et quittez votre domicile
  • Emprunter les itinéraires d’évacuation et dirigez vous vers les centres d’hébergement qui vous seront indiqués
  • Si vous êtes hébergé par de la famille, des amis … informez la Mairie
  • Si vous ne voulez pas évacuer, informez la Mairie

Plan des zones innondables

Transports de matières dangereuses

Les risques de transports de matières dangereuses sont consécutifs à un accident se produisant lors d’un transport par voies routière, ferroviaire, d’eau ou par canalisation, de matières dangereuses. Les produits peuvent être inflammables, toxiques, explosifs, corrosifs ou radioactifs.
Les principaux dangers liés au TMD sont :

  • L’explosion occasionnée par une chose avec étincelles, par le mélange de produits
  • L’incendie à la suite d’un choc, d’un échauffement, d’une fuite
  • La dispersion dans l’air (nuage toxique), l’eau et le sol avec risques d’intoxication par inhalation, par ingestion ou par contact

(Les manifestations peuvent être associées)

Ce que vous devez faire

Pendant un accident

  • Arrêtez toute activité
  • Relevez le code de danger situé à l’arrière du véhicule et prévenez les services de Secours
  • Si des victimes sont à dénombrer surtout ne les déplacez pas sauf en cas d’incendie ou de menace d’explosion
  • Si le véhicule ou le réservoir prend feu ou si un nuage toxique vient vers vous, éloignez-vous de l’accident d’au moins 300 mètres et mettez- vous à l’abri dans un bâtiment

Si vous entendez la sirène :

  • Rejoignez le bâtiment le plus proche et fermez toutes les ouvertures et bouchez les entrées d’air, arrêtez ventilation et climatisation
  • Éloignez-vous des portes et fenêtre, ne fumez pas, ne provoquez ni flamme, ni étincelle
  • En cas d’irritation des yeux et de la peau, lavez-vous abondamment et si possible changez-vous
  • Ne sortez qu’en fin d’alerte ou sur ordre d’évacuation
  • Si vous devez évacuer, coupez le gaz et l’électricité

Après un accident

  • Si vous êtes à l’abri, à la fin de l’alerte, aérez le local dans lequel vous étiez réfugié
  • En cas d’irritation, présentez vous chez un médecin dès la fin de l’alerte
  • Faites l’inventaire de vos dommages et préparez vos dossiers d’assurance

Les tempêtes et les chutes de neiges

Chaque jour, Météo France, chargée de surveiller l’évolution des dépressions, émet des bulletins météo parmi lesquels on retrouve :

  • Des cartes de vigilance qui définissent, pour une durée de 24h, le danger météorologique dans chaque département
  • Si le niveau de vigilance est orange ou rouge, des bulletins de suivi régionaux et nationaux sont émis simultanément
  • Ils comprennent quatre rubriques : la description de l’événement, sa qualification, les conseils de comportement, la date et l’heure du prochain bulletin
  • Des dispositions peuvent être prises par le préfet pour interdire la circulation sur les axes principaux
  • Au niveau communal, les Services Municipaux peuvent mettre en œuvre un Plan d’Intervention Approprié

Pour rester informé :

La ville de Clisson vous informe régulièrement par e-mail ou par SMS.