INTERVIEW DE M. ANTOINE CATANANTI, Adjoint au maire délégué aux Finances

Au moment où vous présentez le budget primitif 2018 quelle est la santé financière de la ville de Clisson ?

La ville de Clisson est en excellente santé financière. Permettez-moi de rappeler les conclusions de l’étude de prospective budgétaire présentée au conseil municipal de décembre 2017 par le cabinet Fidélia Consulting spécialisé en gestion financière des collectivités locales. Il en ressort, je cite « que Clisson est bien gérée ». Plus précisément notre compte administratif 2017 présente un résultat positif très significatif de  3 530 K€.

La prospective financière montre une Capacité d’Autofinancement (CAF) brute moyenne annuelle stabilisée sur 4 ans à 1 434K€ et une CAF nette de 843K€, ce qui constitue un matelas confortable confirmant ainsi la bonne gestion financière de la commune.

Notre capacité de désendettement en 2017 est de 2,8 ans et prévue à 4,4 ans en 2018.

Désolé pour les esprits chagrins il n’y aura pas comme nous l’entendons trop souvent « d’effet ciseau ». Les ratios de gestion le démontrent. Un autre chiffre conforte ce diagnostic, en 2021, les dépenses courantes seront inférieures à celles de 2014.

Ce budget 2018, notamment en fonctionnement, est réalisé dans l’exigence du plan d’économie de fonctionnement que nous avons mis en place. Et ce malgré la contrainte très vive que fait toujours peser l’État sur nos finances locales.

Quels sont les projets phares engagés cette année et leurs impacts budgétaires ?

Tous les projets sont importants, il n’y a pas de petits et grands projets. Il n’y a que des équipements nécessaires pour les Clissonnais. Sont en cours l’agrandissement de la Maison de l’Enfance, l’aménagement de la Porte Palzaise et du Triangle Pasteur, la construction de la Salle Multifonctions, du Restaurant Scolaire et des nouveaux Vestiaires  du Complexe Sportif du Val de Moine, ainsi qu’une campagne de réfection de voirie et la rénovation et l’optimisation de l’éclairage public. Le montant de ces investissements est chiffré au budget et s’élève à  10 774 K€. Il est important de rappeler qu’une des missions des élus est d’anticiper en permanence les besoins de la ville et d’y répondre, après réflexion et concertation. 

Un exemple à se rappeler, chaque année la ville consacre 39% de son budget dans la préservation de son patrimoine communal.

Quelle est le niveau de soutien financier aux associations ?

Dans le cadre fixé entre celles-ci et la municipalité, nous avons maintenu à périmètre constant nos subventions aux associations. 

 

Je vais dire que chaque centime dépensé l’est pour améliorer la vie des Clissonnais, et la vie des Clissonnais est notre bien le plus précieux. La qualité du bien vivre ensemble, la qualité de la rencontre intergénérationnelle, la qualité de notre capacité à accueillir nos jeunes et leur proposer un avenir à la hauteur de leurs attentes, voilà aujourd’hui de quoi largement motiver notre engagement d’élus, et c’est tout le sens de ce budget 2018.

 

 Dans un contexte encore contraint et incertain la Municipalité présente un budget 2018 équilibré, toujours déterminé et ambitieux, dans la continuité des exercices précédents.

Notre vigilance sera constante durant l'exécution budgétaire, tant l’Etat malmène les collectivités locales. Je rappelle que la contribution de la ville de Clisson au redressement des finances publiques de l’Etat représente une perte de recettes cumulée de 1 160 000€ entre 2013 et 2017. C’est pourquoi le Budget Primitif 2018 de la ville de Clisson a été préparé dans un souci de rigueur et de cohérence.

Ce budget répond à vos exigences en termes de maîtrise des coûts et de réalisations structurantes pour le bien commun de tous.

Respectueux des engagements pris par Monsieur le Maire lors de ses vœux aux Clissonnais, cette année encore il n’y aura pas d’augmentation de l’impôt communal. Guidé par la prospective financière et dans le cadre du plan pluriannuel d’investissements, le Budget Principal s’équilibre

En Section de Fonctionnement à : 11 153 780,89 €

En  Section d’Investissement à : 13 897 471,90 €

La hausse des charges générales sont contenues à moins de 1,2% (à périmètre équivalent) tel que recommandé par l’Objectif d’évolution de la dépense publique locale. Les charges de personnel, qui prennent en compte notamment, le changement des rythmes scolaires et la création d’un poste pour la délivrance des titres sécurisés (cartes d’identités et passeports) sont également maîtrisées.

Nous maintenons l’épargne brute à un niveau raisonnable, ce qui nous permet d’investir pour le développement de notre commune.

LES BUDGETS ANNEXES

Divers travaux de renforcement ou d’extension ont eu lieu cette année sur les réseaux d’eau potable et d’assainissement. :

-   Le renforcement de la conduite située rue Bertin et l’amenée du réseau d’assainissement pour accueillir l’arrivée de la blanchisserie Elis,

- La mise aux normes de ces mêmes réseaux pour le quartier Madeleine

En 2018, nous engageons les études de rénovation des réseaux du Quartier du Fief des Pommiers et et de réhabilitation du Poste de Relevage Général.

Ces budgets présentent une situation financière saine sans avoir recours à l’emprunt en 2018. 

Pour conclure, nous affirmons dans la mise en place du budget 2018, la continuité d’une politique cohérente, ambitieuse, déterminée, mais rigoureuse et raisonnée.

BUDGET 2018

Notre ville prévoit pour 2018 des dépenses de fonctionnement par habitant inférieures à la moyenne des communes de la même strate de population, perçoit moins d’impôts par habitant que ces mêmes communes et a actuellement un volume de dettes par habitant très largement inférieur que ces communes. Le ratio des charges de personnels est également légèrement inférieur à celui constaté dans les communes comparables.

LE PROGRAMME D’ÉQUIPEMENT :

LES OPÉRATIONS NOUVELLES 2018 : 8 077 259 € hors dépenses imprévues

(N.B : Les opérations engagées au titre de 2017 : 2 696 483  €) 

OPÉRATIONS SPÉCIFIQUES :  4 917 337 € dont :

• Construction de la salle multifonctions : 1 251 587 €

• Réaménagement de la porte Palzaise : 1 333 200 €

• Requalification des locaux du restaurant scolaire et de la Maison de l’Enfance : 1 322 550 €

• Réalisation de vestiaires modulaires au Complexe Sportif du Val de Moine : 560 000  €

• Acquisitions foncières : 450 000 € dont deux cellules commerciales en Centre-Ville

OPÉRATIONS D’ENTRETIEN DU PATRIMOINE COMMUNAL  ET ÉQUIPEMENTS DES SERVICES COMMUNAUX 

3 159 922 € dont notamment :

• Campagne de voirie 2017  :

649 083 € dont l’aménagement du quartier de l’Hôpital Local

• Rénovation et optimisation de l’éclairage public : 1 302 210 €

• Réhabilitation de l’Hôtel de Ville : 195 480 €

• Entretien du patrimoine communal : 233 412  €

• Mise en accessibilité des locaux : 114 000 €

• Végétalisation du cimetière Pot Neuf

et l’installation d’un columbarium  : 100 000 €

(mobilier, matériel informatique, véhicules, logiciels, …)

• Études pour la préservation du Tivoli et l'extension de la Maison de la Solidarité : 39 920 €

• Création d’un Skate parc : 60 000 €

• Enveloppes récurrentes : 434 916 €

(mobilier, matériel informatique, véhicules, logiciels, …)

Pour rester informé :

La ville de Clisson vous informe régulièrement par e-mail