FAVORISER LA BIODIVERSITE EN VILLE

COMMENT PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ PENDANT VOS TRAVAUX ?

Que ce soit dans le choix des matériaux, dans l'organisation de votre chantier ou simplement dans le choix de la saison pour réaliser de votre projet, vous pouvez être acteur du maintien de la biodiversité dans votre quartier.

Quelques règles simples pour s'y retrouver :

1/ Avant les travaux, essayez de :
. repérer les oiseaux présents dans l'environnement proche
. programmer vos rénovations en dehors des périodes de reproduction (entre avril et mai)

2/ Évitez les traitements (peintures, insecticides...) parfois nocifs en utilisant des bois naturellement résistants (chêne, châtaignier, douglas etc).

3/ Vous renseignez auprès des associations locales ou nationales sur les aménagements que vous pouvez réaliser en prenant en compte votre projet.

 

L'EXEMPLE DES NICHOIRS ENCASTRÉS

De quoi s'agit-il ?
Il s’agit d’installer des abris pour la faune sur les murs des bâtiments, intégrés à l’isolation extérieure. Ces aménagements peuvent ainsi être prévus dans la construction neuve ou dans la rénovation thermique des bâtiments.

Technique de mise en œuvre
L’objectif est ici d’intégrer davantage le nichoir dans le bâtiment.
Pour un bâtiment en rénovation, on réserve un espace pour le nichoir afin qu’il vienne se fixer directement dans le mur. Un isolant fin peut être intercalé afin de minimiser le pont thermique. Dans le cas de gîte à chauves-souris, celui-ci sera parfaitement invisible. Pour les nichoirs, ils dépasseront de moitié sur la façade.

Pour les bâtiments neufs, une réserve dans le béton peut-être prévue afin d’accueillir le nichoir. On veillera à prévoir l’épaisseur de l’isolant sur le mur et dans la réserve afin d’avoir un nichoir affleurant la façade.

Au moment de la mise en place de l’enduit de finition, on pensera à boucher temporairement le trou d’accès à l’abri avec un chiffon ou du vieux journal pour ne pas le condamner définitivement. On retirera ce bouchon une fois les travaux terminés.

Où les installer ?
En général, le positionnement d’un nichoir à oiseaux dans une orientation sud-est convient pour que le trou d’envol soit protégé des vents dominants. En fonction des espèces, la pose doit être réalisée à des hauteurs variables.

Pour les martinets, par exemple : à plus de 5 mètres avec dégagement. Ces nichoirs sont à installer au plus haut du bâtiment sans aucun obstacle à proximité du trou d’envol.

Où m'en procurer ?
Vous pourrez trouver des références de nichoirs encastrés, ici, ici ou encore .

 

 

 

Pour aller plus loin...

Rendez-vous sur le site de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) pour prendre connaissance des autres possibilités qui s'offrent à vous en cliquant ici.

Stickers anti-collision, nichoirs encastrés, gîtes à abeilles, prise en compte des saisons, il y a des solutions pour tous les projets !

Pour rester informé :

La ville de Clisson vous informe régulièrement par e-mail