Information cyanobactéries

Mise en place d'un réseau observation visuelle:

Un réseau d'observateurs visuels des efflorescences de cyanobactéries est mis en place de mi-juin à fin septembre 2019. Il s'appuie sur l'équipe de l'EPTB Sèvre Nantaise, des clubs de canoë-kayak, des services de collectivités territoriales et sur la SAUR (exploitant au barrage du Longeron).

 

Les cyanobactéries sont des micro-organismes qui peuvent être présents dans les eaux douces (plans d’eau, rivières), notamment les eaux stagnantes. Dans certaines conditions, elles se multiplient de façon anormale et sont alors susceptibles de produire des grandes quantités de toxines qui peuvent provoquer des troubles de santé chez l’homme. Les risques sont majorés chez les enfants.

L’Agence régionale de santé surveille la qualité de l’eau des baignades déclarées qui font l’objet d’un suivi régulier portant notamment sur ces risques.

Il est important de rappeler les principaux symptômes associés à des intoxications par des cyanobactéries chez l’homme et les mesures de prévention pour se protéger.

 INFORMATIONS SUR LA QUALITÉ DE L'EAU DE LA SÈVRE NANTAISE ET SES AFFLUENTS - Cliquez ici.

Cliquez ici pour accéder à la carte du suivi visuel des cyanobactéries.

Principaux symptômes

• Lors de l’ingestion d’eau contaminée (3 à 5 h après) :

o signes digestifs de type gastro-entérite : maux de ventre, nausées, vomissements, diarrhée.

o Plus rarement : étourdissements, maux de tête, malaises, fièvre, ou atteinte plus sévère du foie ou neurologique.

• Lors de contact direct avec la peau :

o Irritation de la peau, des yeux, du nez, de la gorge.

 

En cas de symptôme évocateur

Appeler en premier lieu votre médecin traitant

ou le centre antipoison et de toxicologie (CAPTV) à Angers

Permanence téléphonique 24h/24 : 02 41 48 21 21 

 

Des algues bleues dans nos rivières ?!

Vous avez sans aucun doute dû observer l’été dernier que nos rivières avaient changé de couleur ?! En cause, des algues bleues appelées aussi cyanobactéries qui se sont développées de manière explosive de juin à octobre tout particulièrement sur la Moine et la Sèvre Nantaise de Clisson jusqu’à la Loire. Ceci est un phénomène naturel pour ces bactéries naturellement présentes dans les cours d’eau et plans d’eau mais qui sont susceptibles de proliférer excessivement dans certaines conditions (on parle alors de « blooms »). Ces algues aiment tout particulièrement les eaux calmes et stagnantes et riches en nutriments (le phosphore en particulier) et se développent encore mieux quand la température de l’eau est élevée. 

Il ne faut pas les confondre avec les simples lentilles d’eau surtout présentes en surface. Les cyanobactéries, elles se développent sur toute la colonne d’eau donc en profondeur et donnent une couleur bleutée ou verdâtre. Selon l’importance du phénomène l’eau, de la rivière devient très trouble voire opaque et montre des aspects du type « soupe de brocolis » ou « purée de pois ».

Beaucoup d’habitants, riverains, promeneurs ou kayakistes nous ont interpellés en été 2018 et se demandaient si la rivière était polluée et si elle présentait un risque pour la santé.

Certaines espèces de cyanobactéries peuvent produire des toxines qui sont susceptibles d’avoir des effets sur la santé (irritations cutanées, vomissements, nausées, diarrhées, etc.). C’est pourquoi il est important de prendre des mesures de précaution lors de fortes proliférations de ces algues dans nos rivières et plans d’eau car nous ne pouvons prévoir leur libération de toxines.

Les précautions à prendre :

• n'ingérez pas d’eau et ne consommez pas de poissons pêchés dans des eaux présentant des blooms (même après cuisson ou congélation),

• en cas de pratique d'une activité nautique, ne pratiquez pas dans les zones présentant de l'écume, évitez de porter les mains à votre bouche, prendre une douche soignée dès que possible après être sorti de l'eau et nettoyer les équipements,

• en cas d'apparition de troubles de la santé suite à un contact avec l’eau de la rivière impactée, consultez rapidement un médecin.

Il est conseillé d’éloigner les jeunes enfants plus sensibles en cas de pollutions. Et mieux vaut tenir vos animaux domestiques en laisse pour éviter le contact cutané ou l’ingestion d’eau ou d’algues.

La nouvelle apparition de blooms de cyanobactéries cet été n’est pas prévisible mais il semble important que nous soyons tous bien informés de la possibilité de propagation de ces algues et des mesures de précaution à prendre. En cas de phénomène identique, la mairie assurera une information sur site, en mairie et sur son site internet : des panneaux d’affichage et un document d’informations ont été transmis par l’Établissement Public Territorial de Bassin (EPTB) de la Sèvre Nantaise pour assurer cette sensibilisation et information de l’ensemble des habitants.

Pour toute question complémentaire ou information supplémentaire, retrouvez au lien suivant ces éléments sur le site 

www.sevre-nantaise.com 

www.sevre-nantaise.com/dossier/les-cyanobacteries-habitants-du-bassin-versant .       

Pour rester informé :

La ville de Clisson vous informe régulièrement par e-mail